Passation des charges

Mme Hadja Fatimata Ouattara/Sanon installée dans ses fonctions de ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes
Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres a procédé, le jeudi 23 février 2017 à l’installation de Mme Hadja Fatimata Ouattara/ Sanon dans ses fonctions de ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes. Nommée le 20 février dernier à la suite du remaniement du gouvernement, Mme Ouattara succède à Mme Aminata Sana née Congo à la tête du ministère en charge de l’économie numérique et des postes.

 Experte dans les technologies de l’information et de la communication, la nouvelle Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Mme Hadja Fatimata Ouattara est titulaire d’un DESS en réseaux, informatique et multimédia. Avant sa nomination au poste de Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, elle a exercé des responsabilités variantes dans l’Administration publique burkinabè, dans le privé et dans les organisations non gouvernementales (ONG).Précédemment chef du guichet virtuel unique au Ministère de la Fonction publique, elle a été conseillère technique du ministre en charge des TIC de 2013 à 2015. Par ailleurs, elle sert au Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES) en qualité d’administrateur TIC où elle fut responsable de gestion du réseau des connaissances. Dotée d’une riche expérience internationale au niveau de la gouvernance de l’internet et de l’économie numérique. Mme Ouattara est membre accrédité au titre de la société civile africaine auprès de l’ICANN, la société d’attribution des ressources critiques d’internet ; elle est également experte en entreprenariat numérique des femmes et des jeunes auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Initiatives TIC et Citoyenneté dont elle est la présidente, ISOC, Coder4Africa, Fondation femme, TIC et Développement Durable, etc. Et pour réussir sa mission à la tête du Ministère du Développement de l’Economie numérique et des postes, outre sa riche expérience et le soutien de ses collaborateurs, Mme Ouattara fait siens les quelques maitres mots que SEM le président du Faso a trouvé essentiels. Il s’agit de : - La collégialité dans le travail ; - La discipline ; - Le respect de la hiérarchie ; - L’abnégation et l’efficience au travail ; - Le dialogue et la bonne communication. Tout en invitant l’ensemble des acteurs à plus de synergie d’actions, la nouvelle ministre en charge des TIC a indiqué « pouvoir s’appuyer fortement » sur la jeunesse ; cette frange de la population au diapason de la technologie et qui nourrit « beaucoup d’ambition pour notre pays ». DCPM/MDENP