1er Forum national des directions des services informatiques

Pour l’amélioration des performances du secteur public
La salle de réunion du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants abrite les 2 et 3 février 2017, la première édition du Forum national des directions des services informatiques du secteur public. Elle est placée sous la présidence d’Aminata Sana/Congo, ministre du développement de l’économie numérique et des postes, et sous le parrainage de Clément P. Sawadogo, ministre de la fonction publique, du travail et de la protection sociale. L’initiative est portée par la direction générale des Technologies de l’information et de la communication.


Les technologies de l’information et de la communication peuvent constituer un important vecteur de croissance économique, si elles sont judicieusement déployées et efficacement utilisées. Conscient de cela, la direction générale des Technologies de l’information et de la communication (DGTIC) a décidé de se pencher sous le thème « Amélioration des performances du secteur public : rôles et contribution des directions des services informatiques (DSI) », et ce, au cours de la première édition du forum national des directions des services informatiques du secteur public. Il a lieu les 2 et 3 février 2017 au sein du ministère de la Défense nationale et des anciens combattants.
Pour la Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Aminata Sana/Congo, ce forum vient à point nommé : « Auparavant on voyait qu’au niveau de l’administration publique, les services informatiques ne travaillaient pas en synergie. Donc, à la sortie de ce forum, il y aura des recommandations et des résolutions fortes ». Toute chose qui, a-t-elle assuré, permettra d’harmoniser les services informatiques de l’administration publique.
Les TIC, un levier d’innovation
Même perception pour le ministre de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, Clément P. Sawadogo. Selon ses dires, son département qui a en charge la modernisation de l’administration publique travaille à faire en sorte que tous les services publics soient au diapason de l’innovation. « Les directeurs des services informatiques sont ceux qui justement veillent à la mise en œuvre des plans directeur-informatiques, des schémas d’informatisation, des plans de modernisation informatique. Et donc, ils sont sur un chainon incontournable dans le processus de la modernisation de notre administration publique », a-t-il indiqué.
C’est fort de cela, qu’il a été désigné parrain du présent forum national des DSI du secteur public. Outre cela, la ministre en charge du développement de l’économie numérique et le ministre Sawadogo épousent la même vision. Il s’agit notamment de faire en sorte que l’administration soit de plus en plus efficiente, efficace et innovante.
Pour ce faire, le forum qui réunira pendant deux jours les DSI, devra permettre de faire la promotion de la Politique nationale de développement de l’économie numérique, selon le DGTIC, Izaï Toé. Il s’agira également pour les participants d’examiner et amender les projets de matrice de responsabilités et de rôles de certains acteurs publics de l’économie numérique ; d’organisation-type des directions et services informatiques.
L’examen et l’amendement des projets des décrets portant « institution et fonctionnement du Forum national des directions et services informatiques du secteur public » ; « organisation fonctionnelle des organismes publics en charge de la gestion du système d’information des administrations publiques », sont aussi à l’ordre du jour des travaux. Sans oublier, l’analyse de la part des TIC au sein du Plan national de développement économique et social. « Il s’agira à ce niveau de regarder qu’elles sont les grandes lignes qui concernent les TIC dans ce document qui est la référence en termes de développement dans notre pays. Puis, on essayera de faire un zoom sur ces éléments pour que justement avec l’ensemble des DSI, nous puissions être conscients de notre mission pour arriver à faire en sorte que le PNDES puisse être une réussite », a expliqué le président du groupe de réflexion.
En rappel, la DGTIC a pour mission de conduire l’élaboration de tout ce qui est document de politique dans le domaine de l’économie numérique. Elle est également chargée de faire la promotion desdits documents, de même que l’élaboration des différents référentiels techniques pour des prises de décision. Ceci, en vue d’aller plus rapidement dans la mise en œuvre des politiques TIC au niveau des différents organismes aussi bien publics que privés et même de la société civile.
Avant l’ouverture du forum, les participants ont eu une pensée positive pour les étalons qui n’ont pas démérité face aux pharaons d’Egypte. Ainsi, en chœur, ils ont chantonné l’hymne national du Burkina Faso.
Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net