INAUGURATION ET LANCEMENT DE POSE DE FIBRES OPTIQUES

INAUGURATION DE LA FIBRE OPTIQUE REALISEE PAR ORANGE

Le PNDES « accorde une place prépondérante au développement de l’économie numérique », a déclaré Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON

Le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, représentant le Premier ministre, a présidé la cérémonie d’inauguration de la fibre optique Ouagadougou-frontière du Ghana et de lancement  de celle reliant Ouagadougou à Abidjan en fin de soirée du mardi 16 mai 2017. Ce projet a coûté à la téléphonie mobile Orange, plus de dix (10) milliards de francs CFA.

La cérémonie a connu la présence d’autorités administratives, de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso et des travailleurs de la téléphonie mobile Orange. Elle a été ponctuée de discours du président directeur général (PDG) d’Orange, Monsieur Stéphane RICHARD et de celui du Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, représentant le Premier ministre. A la suite de son discours, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON a procédé à la coupure de ruban symbolisant l’inauguration de la fibre optique Ouagadougou-frontière du Ghana et au lancement des travaux de pose de la fibre optique Ouagadougou-Abidjan.
Dans son discours, le PDG d’Orange a indiqué que  la réalisation de ces deux fibres optiques permettra de désengorger le service Internet et in fine, de désenclaver numériquement le Burkina Faso. En effet, à en croire le PDG d’Orange, la jonction du Burkina Faso au câble sous-marin au Ghana appelé backbone optique Ouagadougou-Dakola, d’une longueur de 197 km, dessert 8 grandes localités en service Internet. Ce réseau permet de « desservir l’ensemble des 12 arrondissements de Ouagadougou, offrant ainsi aux entreprises et aux particuliers l’Internet très haut débit, notamment pour le transfert rapide de gros fichiers ».
Dans son allocution d’inauguration et de lancement officiel de la pose des fibres optiques, le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes a d’abord salué le groupe Orange pour « le cadeau qu’il a fait à l’Hôpital Yalgado pour le bonheur de tous les Burkinabè ».
Poursuivant, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON a rappelé qu’il « y a de cela deux mois, lors du lancement d’orange, nous avions émis le souhait de voir émerger dans un avenir proche, des infrastructures modernes dans le domaine des télécommunications qui permettront à nos entreprises et au peuple burkinabè, de bénéficier de moyens efficaces et efficients de communication ».
Elle exprime donc sa joie « de constater un début de réalisation de ce souhait à travers l’inauguration ce jour du réseau à fibre optique reliant Ouagadougou à la frontière du Ghana et aussi le lancement des travaux pour une nouvelle liaison à fibre optique reliant notre capitale à la Côte d’Ivoire en passant par Bobo-Dioulasso, la capitale économique ».
Le Programme national de Développement économique et social (PNDES) « accorde une place prépondérante au développement de l’économie numérique », rassure-t-elle avant de souligner que « le gouvernement a aussi un plan d’investissement en cours, mais c’est ensemble avec tous les opérateurs, que nous allons atteindre le tout numérique au Burkina Faso ».

DCPM/Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes