SESSION 2017 DU CONSEIL DE L'UIT: PARTICIPATION DU BURKINA FASO

MADAME LE MINISTRE ET L'EQUIPE TECHNIQUE DE L'UIT

SESSION 2017 DU CONSEIL DE L’UIT : MADAME HADJA FATIMATA OUATTARA/SANON PRESENTE LE CANDIDAT DU BURKINA FASO AU POSTE DE VICE-SECRETAIRE GENERAL DE L’UIT A L’ASSEMBLEE 

 

Le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON, a pris part, le lundi 15 mai 2017 à Genève en Suisse, à la cérémonie d’ouverture de la session 2017 du Conseil de l’Union internationale des Télécommunications (UIT).


Le Conseil de l’UIT tient sa session de l’année 2017 du 15 au 25 mai 2017 à Genève en Suisse. Du haut de la tribune de l’UIT, Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON a estimé que le secteur des TIC, « qui est le vecteur directeur de l’économie numérique, est à un tournant de son histoire où l’évolution technologique, les métadonnées, l'impression 3D, l’internet des objets et l’intelligence artificielle ouvrent des opportunités immenses particulièrement pour les pays en développement ».
Un tel contexte justifie à souhait la mission de l’Union qui est d’examiner les grandes questions de politique des télécommunications en vue d’adapter les orientations politiques, les activités et la stratégie de l’Union à l’évolution rapide et dynamique de l’environnement des télécommunications.
Convaincue que « les Télécommunications/TlC constituent aujourd’hui  des outils indispensables pour la réalisation des ambitions  de développement de nos Etats et des Objectifs de développement durable(ODD) », Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON a soutenu que son pays le Burkina Faso « accorde une très grande priorité au développement de l’économie numérique dans ses stratégies de développement ».
Saisissant l’occasion, le Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes a présenté à l’Assemblée, Monsieur Brahima SANOU, le candidat du Burkina Faso au poste de Vice-secrétaire général de l’UIT. « Monsieur SANOU bénéficie du soutien total du Gouvernement et du peuple du Burkina Faso au nom desquels nous sollicitons votre soutien », a plaidé Madame Hadja Fatimata OUATTARA/SANON.

DCPM/Ministère du Développement de l’Economie numérique et des Postes