Ouverture de l'atelier de la CPEAO

L’atelier régional de la CPEAO s’est ouvert sous la présidence de Madame Hadja OUATTARA/SANON

La Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON a présidé ce jeudi 22 février 2018, la cérémonie d’ouverture de l’atelier régional de la Conférence des Postes des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CPEAO).

La cérémonie d’ouverture a connu la présence du Ministre des Ressources animales et Halieutiques, Monsieur Sommanogo KOUTOU et d’éminentes personnalités du secteur des postes, a été ponctuée de discours et d’animations musicales.

Dans son mot de bienvenue, le président du Comité d’organisation, Monsieur Kisito TRAORE, a, après avoir souhaité la bienvenue à tous les participants, traduit sa « gratitude à l’ensemble des partenaires qui ont contribué en ressources humaines, financières et matérielles à l’effectivité du présent atelier ».

A sa suite, le Directeur général de la SONAPOST, Monsieur Nabi Issa COULIBALY, prenant la parole au nom de tous les partenaires, a indiqué que « cet atelier est à saluer à sa juste valeur » car soutient-il, « la poste ne peut relever ses défis qu’en passant par la formation ».

Pour sa part, le Secrétaire exécutif de la CPEAO, Monsieur Louis-Blaise AKA-BROU a salué les autorités burkinabè pour l’accueil réservé aux différentes délégations qui prennent part à cette rencontre.

La Ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON a dans son discours d’ouverture relevé que « la tenue de l’atelier régional à Ouagadougou, est un motif de fierté pour le Burkina Faso qui accueille sur la terre hospitalière de la patrie des hommes intègres un aéropage d’experts du secteur des postes d’Afrique de l’Ouest ».

Revenant sur l’importance que revêt une telle rencontre, Madame Hadja OUATTARA/SANON indiquera qu’en sus de la thématique qu’elle aborde, cette rencontre « contribue au renforcement des liens de fraternité entre Africains, de confraternité entre postiers de la sous-région et d’intégration de nos peuples au travers de la poste ».

Elle a ensuite invité les participants « à un travail approfondi, à des échanges francs et constructifs en vue d’aboutir à des résultats pertinents qui permettront à nos pays de disposer d’une politique régionale de formation postale ».

Cet atelier régional qui dure 48 heures, enregistre la participation de plusieurs délégations venues de 15 pays de l’Afrique de l’Ouest.

 

DCPM/MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES