Déclaration du Burkina Faso à Dubaï

 

 

 

 

 

 

 

 

BURKINA FASO                                                                                              UNITE PROGRES  JUSTICE

 

18EME CONFERENCE DES PLENIPOTENTIAIRES DE L’UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS

------------------

 

 

ALLOCUTION DE MONSIEUR PAUL ROBERT TIENDREBEOGO,  MINISTRE DE L’INTEGRATION AFRICAINE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

 

 

Dubai, le 31 octobre 2018

 

  • Monsieur le Président de la Conférence de plénipotentiaires,
  • Excellences Messieurs les Ministres,
  • Monsieur le Secrétaire Général de l’UIT,
  • Distingués Délégués,
  • Mesdames et Messieurs.

Le Burkina Faso se réjouit de prendre part à cette 18eme Conférence de plénipotentiaires 2018 de l’Union internationale des télécommunications.

Je voudrais exprimer ma profonde gratitude aux plus hautes Autorités des Emirats arabes unis et au peuple des Emirats pour l’accueil très chaleureux réservé à ma délégation depuis notre arrivée dans cette belle et intelligente ville de Dubaï, ainsi que pour les excellentes conditions de travail mises à notre disposition.

Mesdames, Messieurs, Distingués délégués,

Nos félicitations vont à vous, Monsieur le Président et aux autres membres du  bureau, pour votre brillante élection à la direction de notre conférence.

Nous sommes particulièrement fiers de l’envergure prise par l’Union sous la direction de son Secrétaire Général Houlin Zhao à qui nous adressons toutes nos félicitations ainsi qu’à tous les fonctionnaires élus.

Permettez-moi aussi, de vous renouveler toute notre gratitude pour l’amitié et la fraternité que vous avez tenu à témoigner au Burkina Faso hier 30 octobre en répondant nombreux à notre invitation.

Excellence, Mesdames et Messieurs,

Selon l’Organisation des Nations Unies, les TIC constituent le principal moteur de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. En tant que décideurs politiques, il est impératif pour nous de promouvoir et d'encourager le déploiement de réseaux large bande, en les rendant accessibles à tous.

C’est pourquoi l’initiative « Connect 2020 » de l’UIT constitue un programme et une feuille de route pour nos Etats. Le Burkina Faso renouvelle son soutien à cette vision, qui témoigne de l’engagement de l’UIT à connecter le monde.

Pour ce faire, le Gouvernement du Burkina Faso, sous le leadership de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, a accordé une importance capitale à l’extension du tout numérique à l’ensemble du pays dans son référentiel national de Développement économique et social (PNDES), dont les orientations stratégiques sont en parfaite harmonie avec cette vision.

Ainsi, en vue de contribuer à l'universalité de l’accès à des services de qualité, le Gouvernement du Burkina Faso a mis en œuvre des projets structurants dans le domaine des infrastructures et des applications.

A ces projets s’ajoutent ceux relatifs à la mise en place d’un environnement propice ; à la création de contenus locaux ; à la promotion de l’industrie numérique, à la protection du cyberespace, au renforcement des capacités et, d’une manière générale, à la promotion d’une culture du numérique.

 

 

Monsieur le Président, honorables délégués, Mesdames et Messieurs,

Je voudrais vous assurer de la disponibilité du Burkina Faso à continuer d’œuvrer, de concert avec les autres membres de l’Union, pour l’accomplissement de ses missions.

C’est au nom de cet engagement et de cette foi en l’UIT, que nous demandons avec humilité, votre suffrage pour sa réélection de notre pays au Conseil et pour l’élection de Monsieur Brahima SANOU, au poste de vice-secrétaire général de l’UIT.

Ces deux candidatures ont été   endossées par l’Union africaine ; celle de Monsieur SANOU a, en outre, été endossée par l’Organisation de la Conférence Islamique.

Je ne doute pas un seul instant de la capacité de Monsieur Brahima SANOU à assumer cette haute fonction avec probité dans la transparence et en pleine conscience de son devoir de redevabilité à vous Etats membres

Je voudrais terminer mon propos en formulant le vœu que la Conférence de Plénipotentiaires de 2018, instance capitale de notre organisation, puisse aboutir à  des conclusions pertinentes qui renforcent le leadership de l’UIT et son efficacité dans l’édification d’une société de l’information inclusive et porteuse de bien être pour toute l’humanité.

Plein succès à nos travaux !

Vive la coopération internationale !

Je vous remercie !