Implémentation de l’Identifiant Unique de la personne au Burkina Faso : le Comité de suivi de sa mise en œuvre officiellement installé

La Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON, a procédé dans la matinée de ce mardi 12 mars 2019 à Ouagadougou, à l’installation officielle des membres du comité de suivi de la mise en œuvre de l’Identifiant Unique de la Personne au Burkina Faso.

Le cérémonial a été ponctué du mot d’installation prononcé par la Ministre du Développement et l’Economie Numérique et des Postes. Dans ce mot, Madame Hadja OUATTARA/SANON a d’abord souhaité la bienvenue à tous avant de témoigner toute sa gratitude à l’ensemble des premiers responsables des différents structures représentées.

En outre, elle a rappelé que les  15 et 16 mars 2018, un atelier national a été organisé sur l’Identifiant Unique de la personne au Burkina Faso et le Conseil des ministres en sa séance du 16 mai 2018 a adopté une feuille de route pour sa mise en œuvre.

Pour la Ministre, l’Identifiant Unique de la personne est un engagement au plus haut sommet de l’Etat en vue d’une meilleure sécurisation des données, de la maîtrise des mouvements des populations, et un gage pour la confiance numérique.

En effet, selon la Ministre, la mise en œuvre de l’Identifiant Unique permettra de sécuriser notre fichier électoral, de renforcer notre démocratie, de renseigner mieux sur la démographie et de guider de façon efficace les politiques en faveur des populations. C’est au regard de tous ces aspects positifs que revêt l’Identifiant Unique que la Ministre a invité tous les membres du comité de suivi à s’investir pleinement pour son effectivité à l’orée de 2020.

Tout en souhaitant plein succès aux travaux du Comité, Madame Hadja OUATTARA/SANON a déclaré ses membres installés officiellement dans leurs fonctions respectives.

Fort de 32 membres et présidé par Monsieur Kisito TRAORE, Secrétaire général du Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes appuyé de trois vice-présidents, le Comité de suivi de la mise en œuvre de l’Identifiant Unique de la personne au Burkina Faso est composé de personnalités issues de différents départements ministères et institutions. Le Comité dispose d’un an pour compter de sa date d’installation pour jeter les bases administratives, juridiques, financières et institutionnelles pour la mise en œuvre effective de l’Identifiant Unique de la personne dans notre pays.

DCPM/MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES