RESINA

Le Réseau Inter-Administration (RESINA) a été mis en place dans les années 90 afin de permettre un meilleur accès à l'information dans l'ensemble des services de l'Etat, notamment pour les services décentralisés. Dans sa structuration actuelle, le RESINA interconnecte en fibre optique : plus d’une trentaine de bâtiments représentant la quasi-totalité des ministères et institutions ; en technologie sans fil : près de 300 bâtiments dont quatre ministères ; en 2009, l’ensemble des ministères seront interconnectés
Le réseau (RESINA) repose sur une boucle constituée d’un câble en fibre optique multimode passant par une dizaine de bâtiments (aperçu physique). A chacun de ces bâtiments appelés nœuds sont raccordés les sites secondaires. Des liaisons spécialisées (LS) sont installées entre la capitale Ouagadougou et certaines localités pour raccorder les services déconcentrés de la Direction Générale du Trésor et de la Direction Générale des Impôts.
RESINA disposait dans les bâtiments raccordés, des installations qui aboutissaient dans certains services (ceux des DAF et des DRH), offrant la possibilité d’utiliser les applications telles que  le Système de Gestion Administrative des Salaires du Personnel de l’Etat (SIGASPE) et le la Circuit intégré des Dépenses(CID). Les serveurs de ces applications sont installés au Trésor Public. D’autres applications étaient aussi exploitées par les services du Ministère de l’économie et des Finances (Impôts, Trésor…).
Depuis sa refonte en 2006, de nouveaux services ont été introduits. Principalement :
 
  • L’ouverture sur Internet ;
  • La mise en place d’un service de téléphonie IP sur le réseau et son raccordement au réseau de l’Onatel ;
  • Parallèlement, on a procédé à la fusion des réseaux locaux avec RESINA avec une séparation logique (Réseaux locaux virtuels) ===> une plus grande communauté d’usagers. A la date d’aujourd’hui, on dénombre plus de 600 téléphones IP sur le réseau ;
  • L’hébergement de plus d’une centaine de sites web dont ceux des ministères et des institutions ;
  • Mise en place d’une plateforme unique de messagerie pour l’Administration http://mailer.gov.bf/cgi-bin/openwebmail/openwebmail.pl ;
  • Chaque ministère ou institution est identifié par son nom de domaine de sorte à permettre aux utilisateurs de disposer de comptes qui correspondent au nom de domaine de leurs structures :
  • Exemple : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Fort des acquis de l’expérience de Ouagadougou du RESINA, l’extension sur les autres parties du territoire national va être entamée à partir de 2009 avec l’installation prévue d’un système Wimax à Bobo-Dioulasso sur budget de l’Etat. Cinq (05) autres villes sont programmées sur financement de la République de Taïwan. Des offres sont en cours d’analyse dans ce cadre. Selon les ressources disponibles, il est prévu l’extension du réseau dans toutes les 45 chefs-lieux de province.

A terme, ce réseau RESINA permettra à l’Administration d’offrir de nombreux e-services aux administrés et toute la population (e-administration).
  • Télé-procédures ;
  • Télé-déclarations ;
  • Télétravail ;
  • Télésanté ;
  • Télé-enseignement ;
  • Paiement électronique ;
  • Etc.