Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Industries extractives au Burkina Faso : des solutions numériques pour renforcer la transparence


actualites

Débuté le jeudi dernier par un Barcamp, le Hackathon226, organisé par le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes en collaboration avec le Ministère des Mines et des Carrières a connu son épilogue dans l’après-midi de ce dimanche 9 août 2020 dans les locaux de l’incubateur Switch Maker Lab & Co à Ouagadougou.



C’est devant un jury composé de cinq membres et présidé par Monsieur Francis DAYAMBA par ailleurs Conseiller technique au Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes que les différents groupes ont fait la défense de leurs prototypes.

Avant de commencer les travaux, le président du jury a indiqué les critères de notation qui se résument principalement au pitch, la qualité de la solution et son modèle économique. Il a invité les candidats à aller à l’essentiel dans la défense des projets.

A la suite de ces indications, les huit groupes sur la ligne de départ de ce marathon de développement de solutions numériques portant sur le thème « imaginons des services innovants pour la transparence des industries extractives au Burkina Faso » ont fait leur passage pour convaincre le jury.

A la proclamation des résultats, le groupe MAZE avec sa solution MAZE MINING MANAGEMENT est sorti vainqueur de cette session et empoche la somme de 500 000 FCFA. Composé de. Les concepteurs de MAZE MINING MANAGEMENT, à savoir Bienvenue Henri NACKO, Mahamadi ZANRE, Yacine COULIBALY et Razack NANA soutiennent que leur solution est un système de gestion du secteur minier et permet de garantir un profit tripartite pour l’Etat, les sociétés extractives et la société civile tout en assurant la transparence des données. En somme une technologie d’automatisation de calculs et de répartition automatique de fonds.

La solution dénommée Œil De LYNX du groupe New Hope, formé par Bobodo Kévin Aymar COMPAORE et Mariel Fleury TOMONDJI, occupe la deuxième place et gagne 300 000 FCFA.

Le groupe Golden Coders créé par Simon Wilfried YOUGOUBARE et Sié Lamoussa OUATTARA, avec leur solution MINE LOOK, occupe la 3ème place et gagne la somme de 200 000 FCFA.


Partager sur :
Agenda
Aucune actualité disponible.