Aller au contenu principal
BACKBONE
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Basculement de l’IPv4 à l’IPv6 : le ministère en charge du numérique et AFRINIC signent un protocole d’accord


actualites

(Ouagadougou, le 21 mai 2021). La Ministre Hadja OUATTARA/SANON a présidé en fin de matinée, une cérémonie virtuelle de signature d’un protocole d’accord entre son département et AFRINIC, pour le déploiement de l’IPv6 et d’outil pour la mesure et le suivi de la performance de l’internet au Burkina Faso.



Lancé en 1990 et adopté comme standard pour remplacer l'IPv4 en 1998, l’IPv6 (Internet Protocol version 6) permettra non seulement de prévenir le risque croissant de ruptures d’adresses, mais aussi de communiquer de manière claire et sans ambiguïté grâce à l’augmentation de l’espace d’adressage de 32 à 128 bits (IPv4=32 bits = 232 adresses alors que IPv6=128 bits=2128 adresses).

 

Le basculement de l’IPv4 à l’IPv6 sera assuré dans notre pays grâce à l’accompagnement d’AFRINIC, le registre régional d'adresses IP desservant l'Afrique. Il s'agit d'une organisation non gouvernementale à but non lucratif dont le siège est situé dans la Cybertour d'Ébène, au centre de l'île Maurice.


Partager sur :