Aller au contenu principal
BACKBONE
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Session extraordinaire du CASEM du secteur économie numérique, des postes et de la transformation digitale : le programme d’activités réaménagé adopté


actualites

(Ouagadougou, le 30 septembre 2021). La Ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Madame Hadja OUATTARA/SANON, a présidé dans la matinée de ce jour une session extraordinaire virtuelle du CASEM de son département.



Cette session extraordinaire s’est penchée sur le programme d’activités réaménagé du ministère en charge de l’économie numérique et des Postes.

En effet, à la suite de la loi de finances rectificative, de l’appui budgétaire de l’ARCEP et de la révision des PTBA des projets, une révision du programme d’activités s’imposait.  

Le programme d’activités adopté par les membres statutaires du CASEM ce jour compte soixante-dix-sept (77) activités reparties en quinze (15) actions devant concourir à l’atteinte des objectifs assignés aux quatre (04) programmes budgétaires du département. 

Ainsi, le programme budgétaire « Développement d’infrastructures de communications électroniques » comporte douze (12) activités, celui de la « Transformation et écosystème numériques » vingt-huit (28), le programme « Appui au sous-secteur postal » dix (10) et vingt-sept (27) activités pour le programme « Pilotage et soutien aux structures du MENPTD ».

A la suite de la présentation faite par le Directeur général des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS), Monsieur Hugues Christian LINGANI suivie d’échanges, les membres statutaires ont adopté par acclamation le nouveau programme d’activités du ministère.

Monsieur LINGANI a aussi insisté sur le reporting des activités, surtout celles relatives aux différentes études programmées par les directions techniques, pour que celles-ci concourent à l’atteinte des objectifs assignés à la Ministre à travers sa lettre de mission.

Débutée à 08 heures, la session extraordinaire a pris fin aux environs de 13 heures par des échanges sur les sujets inscrits en divers.


Partager sur :