Aller au contenu principal
BACKBONE
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Vente de téléphones cellulaires de qualité à des prix accessibles


actualites

Madame Hadja OUATTARA/SANON échange avec les commerçants de Zabre-Daaga de Ouagadougou



La Ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes, Madame Hadja OUATTARA/SANON, a visité les installations de vendeurs de portables cellulaires, d’accessoires et réparateurs de matériels électroniques sis Zabre-Daaga au cœur de la ville de Ouagadougou, ce jeudi 24 octobre 2019.

Dès son arrivée à Zabre-Daaga, « Dubaï de Ouagadougou » selon les termes des locataires des lieux, Madame Hadja OUATTARA/SANON a été accueillie par les commerçants et la visite des installations a aussitôt débuté. La Ministre en charge des TIC a pu découvrir la gamme de produits électroniques ainsi que la diversité des métiers y associés : vendeurs en détail, commerçants d’accessoires, réparateurs, etc.

A l’issue de la visite, place aux échanges. Après le mot de bienvenue prononcé par Monsieur Boubacar GANANTORE, Madame Hadja OUATTARA/SANON a campé le décor de la rencontre. « J’ai fait le déplacement de ce matin pour constater vos conditions de travail, travail très important pour le secteur des télécommunications. Le Gouvernement et les opérateurs déploient les réseaux de communications, mais c’est grâce à votre travail, la vente de terminaux, que les populations arrivent à communiquer. Nous devons travailler ensemble, échanger pour voir comment offrir des téléphones de qualité et accessibles au public, car la fluidité des communications électroniques dépend en partie de la qualité des terminaux utilisés », a laissé entendre Madame Hadja OUATTARA/SANON en guise d’introduction aux échanges.

Prenant alors la parole, les commerçants ont d’abord salué cette démarche, premier du genre dans ce « Dubaï de Ouagadougou », avant de s’appesantir sur leurs préoccupations : la construction du technopole (marché des appareils électroniques), la baisse des impôts et des taxes douanières, la concurrence des Chinois qui selon eux, exercent jusqu’à la vente en détail, encadrement du secteur par la délivrance de certificat.

Madame Hadja OUATTARA/SANON a indiqué avoir pris bonne note de l’ensemble de ces préoccupations soulevées et dit vouloir travailler en bonne intelligence avec l’ensemble des acteurs pour parvenir à des solutions consensuelles.

En ce qui concerne la construction du technopole TIC, la Ministre a rassuré que des dispositions sont prises, de concert avec le ministère en charge de l’enseignement supérieur, pour la réalisation de l’infrastructure à Gampéla, à la sortie de Ouagadougou sur la Route nationale n°4.

Elle a ensuite invité les commerçants à l’union et à s’associer pour l’importation du matériel, ce qui pourrait contribuer à baisser le coût des terminaux pour le consommateur.

Le président de l’Association de Jeunes Vendeurs de téléphones cellulaires et de cartes prépayées, Monsieur Oumarou COMPAORE, a exprimé toute sa satisfaction quant à la tenue de cette rencontre et a émis le vœu que ce cadre d’échange puisse se perpétuer.


Partager sur :