Aller au contenu principal
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Développement de Compétences en matière de TIC en Afrique : un plan d’action élaboré par SMART AFRICA sous le leadership du Burkina Faso


actualites

(Ouagadougou, le 14 juillet 2021). La Ministre de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Madame Hadja OUATTARA/SANON a procédé dans l’après-midi de ce mercredi, à Ouagadougou, à la signature d’un Plan d'action pour les compétences et l'éducation en matière de TIC en Afrique.



Elaboré par SMART AFRICA sous le leadership du Burkina Faso avec l’accompagnement financier de l’Agence norvégienne pour la coopération au développement (NORAD), ce plan d’action se veut être une réponse à l’inclusion de la croissance économique et au développement de l’éducation à travers les TIC au profit du continent africain.

 

La cérémonie de signature de ce plan d’action qui s’est tenue en mode virtuel a été marquée par plusieurs interventions dont celles du Directeur Général de SMART Africa et de la Ministre en charge du Numérique, Hadja OUATTARA/SANON. « Le secrétariat de SMART Africa a reconnu l’urgence de stimuler l’inclusion de la croissance économique en développant et en adoptant des stratégies pour l’éducations et les compétences en TIC en Afrique » a indiqué le Directeur Général de SMART Africa, Monsieur Lacina KONE qui a également remercié les autorités burkinabè qui ont accepté porter le leadership dans l’élaboration de ce plan d’action.

Pour la Ministre Hadja OUATTARA/SANON c’est un plan d’action qui « suggère un modèle financier durable pour accroitre les TIC dans l’éducation formelle, informelle et le travail professionnel. Il recommande des projets aux Etats membres pour améliorer l’éducation grâce à la technologie. Il a donc été élaboré avec une vision holistique du renforcement des capacités qui permettra d’accompagner les Etats membres dans la création d’une masse critique de compétences pour pouvoir réaliser la volonté des chefs d’Etat qui est de construire une Afrique digitale, une Afrique intégrée, une Afrique intelligente ». La Ministre en charge du Numérique a également remercié le secrétariat de Smart Africa et les différents partenaires avant de procéder au nom du Président du Faso, à la signature du plan d’action. Un  plan d’action qui devrait être adopté par les Chefs d’Etat lors d’une rencontre prévue en Septembre prochain.


Partager sur :
Agenda