Aller au contenu principal
BACKBONE
  • Burkina Faso / Unite - Progres - Justice

Transformation digitale au Burkina Faso : le rapport sur l’inclusion numérique présenté à Madame Hadja OUATTARA/SANON


actualites

Le Fonds d'équipement des Nations unies (UNCDF) a remis dans la matinée de ce jeudi 18 février 2021, le rapport sur l’Inclusivité du Développement de l’Économie et des Services numériques au Burkina Faso (IDES) à la Ministre de l’Economie Numérique, des Postes et de la Transformation Digitale, Madame Hadja OUATTARA/SANON.



Cette cérémonie a connu la présence du responsable pays de UNCDF Burkina, Madame Janine OUATTARA, du chargé d’affaire a.i du Grand-Duché du Luxembourg, Monsieur Joseph SENNINGER, de la Coordonnatrice régionale Afrique de l’Ouest et du Centre de l’UNCDF, Madame Sabine MENSAH, du Représentant Résident du PNUD au Burkina Faso, Monsieur Mathieu CIOWELA.

La Ministre de l’Economie Numérique, des Postes et de la transformation Digitale était assistée par son Directeur de Cabinet, Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO et le Directeur général du Développement de l’Industrie numérique, Monsieur Rodrigue GUIGUEMDE.

Dans son intervention, Monsieur Mathieu CIOWELA, après avoir félicité Madame Hadja OUATTARA/SANON pour sa reconduction à la tête de son département, l’a remerciée pour sa franche collaboration tout au long du processus d’élaboration de l’IDES.

Selon le Représentant Résident du PNUD au Burkina Faso, l’IDES est un outil de politique qui dresse un diagnostic étayé de l’économie et l’inclusion numérique au Burkina Faso, relève les contraintes et formule de nombreuses propositions concrètes pour mieux améliorer l’économie numérique au pays des Hommes intègres.

Dans son discours, Madame Hadja OUATTARA/SANON a tout d’abord remercié les premiers responsables de l’UNCDF, le Grand-Duché du Luxembourg et tous les partenaires qui ont soutenu l’élaboration du premier rapport de l’IDES. Elle dit être en phase avec ce rapport dont l’élaboration a été participative.

En effet, selon les termes dudit rapport, le Burkina Faso est en voie de développement des éléments fondamentaux du numérique (politique et réglementation, infrastructures, écosystème de l’innovation, compétences) afin de permettre aux citoyens d’accélérer et d’utiliser les services numériques de base.

La Ministre a promis de prendre en compte les propositions formulées dans le rapport dans la conduite des actions de développement du numérique au Burkina Faso.


Partager sur :